Présentation

L’œuvre poétique de Victor Hugo est monumentale, mais trop peu connue. Il y a pourtant, parmi ses centaines de poèmes, de nombreux joyaux à découvrir. En 1964, Colette Magny a porté aux oreilles du grand public, sous forme de chanson, un de ces bijoux : Les Tuileries. Ce morceau est souvent repris encore actuellement (comme ici en 2013 par Bertrand Belin & Camélia Jordana) et pour cause : on y découvre une écriture résolument moderne, à la fois précise et populaire.
C’est dans cette continuité que s’inscrit le travail d’Oscar Philéas : rechercher des poèmes et les adapter sous forme de chanson pour les faire vivre et les partager.

Publicités